Profession

Vœux du Froid : le souhait d’Un interlocuteur privilégié au sein de l’Administration

LE MERCIER, Pierre | 8 janvier 2020 |

Lors de la 2e édition des vœux du Froid, qui a rassemblé 9 associations, planait l’ombre de l’ancien Conseil national du Froid…


À la demande des différentes parties prenantes aux vœux du Froid qui désirent désormais aborder un thème spécifique, « Le Froid et l’Alimentation » était au cœur de cette 2e édition. À cette occasion le 7 janvier l’espace Hamelin à Paris (16e) a réuni une soixantaine de participants représentant principalement les 9 associations co-organisatrices : IIF, Uniclima, AFF, Snefcca, Perifem, Cnefic, AFCE, ADC3R et Syndicat de la Mesure.

En lien avec cette thématique, Gérald Cavalier, président de l’AFF, puis Jean-Luc Carré, président du Snefcca sont intervenus pour rappeler l’importance du froid dans la conservation des aliments ainsi que des nombreux progrès réalisés au fil du temps et ceci tant au niveau des industries agroalimentaires que de la grande distribution. Sur ce point Franck Charton, délégué général de Perifem a développé les évolutions dans ce secteur spécifique (lire ci-dessous). Trouvant « hallucinant » que la filière attende encore la doctrine fiscale sur le suramotissement de 40 % voté il y a plus d’un an, il a appelé de ses vœux sa publication pour accélérer la transformation des installations frigorifiques. Derrière cet appel, le souhait sous-jacent exprimé par les participants lors de cette matinée est d’avoir un interlocuteur privilégié au sein de l’Administration afin d’avancer sur les dossiers spécifiques à toute la filière. Et certains ne cachaient pas leur regret d’avoir vu disparaître il y a quelques années le Comité national du Froid, commission administrative à caractère consultatif relevant du ministère en charge de l’agriculture.

Le message aurait pu être entendu par Bernard Ferreira, directeur général de l’Alimentation au ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation qui malheureusement s’est fait excuser. Nul doute qu’il sera porté par Matthieu Mourer en tant que représentant de la DGAL venu expliquer le rôle et les actions de cette direction. Celui-ci a souligné que les équipements frigorifiques étant aujourd’hui globalement de très bonne qualité, il est possible de réfléchir à l’augmentation des dates limites de consommation. Il convient toutefois de veiller à ce que les évolutions actuelles en matière de réduction de la consommation énergétique ne remettent pas en cause les performances globales des matériels.

Didier Coulomb, président de l’IIF, a clôturé cette matinée avec une vision internationale. À ce titre, il a rappelé que 2020 marquait la mise en œuvre concrète de l’accord de Kigali avec la réduction progressive des HFC dans le monde. Et « sans vouloir affoler » l’assistance, il a prédit que dans le cadre de sa révision, la F-Gas allait certainement être durcie. Pour conclure, il a souligné que le Froid devenait un élément clé du développement durable de notre planète et qu’il était à ce titre de plus en plus pris en considération par les plus hautes instances internationales, à l’exemple des Nations unies. En outre, dans le cadre de la 31e réunion des Parties du Protocole de Montréal qui s’est tenue en novembre dernier à Rome, 76 pays, dont la France, ont signé une déclaration pour aller vers des systèmes de réfrigération plus efficaces, sans impact sur la couche d’ozone et le réchauffement climatique.

Didier Coulomb a enfin rappelé que la 6e conférence internationale sur la chaîne du Froid se tiendrait cette année du 15 au 17 avril à Nantes. 2020 sera aussi l’occasion de célébrer une nouvelle fois le 26 juin la journée internationale du Froid dans le cadre de laquelle l’AFF est en train d’élaborer un programme pour amplifier l’impact en France de cet événement auprès du grand public.

L’évolution du froid dans la distribution

Franck Charton, délégué général de Perifem est intervenu sur le thème de l’évolution du froid commercial en commençant par rappeler que jusqu’aux années 2010, le cadre règlementaire était relativement stable avec des installations frigorifiques structurées par des contraintes de température : « Le schéma le plus courant reposait sur une installation négative et une installation positive centralisées indépendantes fonctionnant au R 404A, précise-t-il. L’inconvénient majeur étant alors l’importante charge en fluide combinée à un taux de fuite relativement élevé d’un fluide à fort PRG. » Depuis 2010, un certain nombre d’évolutions techniques et règlementaires ont permis d’initier un cercle vertueux. Franck Charton : « En 2012, Perifem a lancé le plan de fermeture des meubles froid. Si l’objectif initial de 75 % en 2020 n’est pas encore tout à fait atteint, la tendance est lancée.

La réduction des charges en fluide, l’étanchéité des installations neuves (plus petite et plus facilement contrôlable) et la mise en place de détecteurs de fuite indirects comptent également parmi les actions constructives. Franck Charton cite en outre la diversité des solutions possibles en fonction des projets : installation centralisée (négative et positive) transcritique CO2 ; installation semi-centralisée (groupe de condensation moyenne puissance fonctionnant aux HFO, CO2 ou propane) ; équipements autonomes et étanches (ex.: les meubles à groupe logé à refroidissement par air au propane) ; meuble froid et chambre à groupes logés refroidis par une boucle d’eau ; etc. Il a cependant indiqué être toujours en attente de la doctrine fiscale sur le suramortissement de 40 %. Elle permettrait d’accélérer la mise en conformité des 700 km de meubles frigorifiques. À l’avenir, il s’agira toujours selon lui de progresser dans l’optimisation des bilans frigorifiques, qu’il s’agisse de l’optimisation des usages du froid, de la certification énergétique des équipements, de la digitalisation des systèmes frigorifiques ou encore de l’intégration de l’intelligence artificielle dans les machines.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction
  • Publi-communiqué SIFA
    20 août 2020
    Pour 6ème édition, le SIFA se tient prêt à ouvrir ses portes au Centre de congrès de Lyon dans les meilleures conditions. La reprise post-covid envoie des signaux forts qui laissent entrevoir une édition haute en rencontres et en partage de connaissances.Avec plus de 130 ...

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...