Formation

Le froid industriel en mal de techniciens

KUNTZELMANN, Élise | 12 avril 2018 |

Afpa

L’Afpa a, dans le cadre du CFIA, organisé une table ronde autour du métier de frigoriste. L’organisme de formation a proposé un retour d’expérience sur 105 techniciens ayant suivi la formation TIFI.


Premier constat que révèle le retour d’expérience : sur les 105 techniciens en froid industriel (TIFI), tous sont des hommes. On note donc une pénurie de femmes et la présence d’une majorité de représentants de la génération Y. Le groupe étudié sur les cinq dernières années compte 30 demandeurs d’emploi, 32 CDD en contrat de professionnalisation, 38 CDI en période de professionnalisation et 5 personnes figurant dans « autres statuts ». Edouard Chalhoub, formateur en froid industriel au Centre d’Alençon constate : « Nous avons arrêté d’accueillir les demandeurs d’emploi en 2014. Ils quittent en effet pour 60 % le métier de frigoriste. 85 % des CDI sont en revanche restés dans le métier. Nous avons également constaté que le niveau d’étude en entrée de formation a un impact sur l’insertion. Ainsi avec un niveau BTS ou licence froid, les personnes poursuivent dans le métier ce qui est beaucoup moins le cas avec un niveau 5 (CAP). Notre métier est devenu très technique. Le contenu du CAP actuel est trop juste pour être au niveau des exigences du métier. »

Le formateur a ensuite évoqué le thème de la fidélisation en entreprise. Il ressort que lorsque les élèves suivent la formation TIFI en contrat de professionnalisation en fin de formation, 30 % d’entre eux, changent d’entreprise tout en restant dans le métier. Lorsqu’ils sont en CDI et qu’ils suivent la formation en période de professionnalisation dans le cadre de l’entreprise, ils y restent. L’étude a révélé que la génération Y a davantage de facilités à changer d’entreprise. « Nous constatons qu’ils ont besoin d’un plan de carrière dès le début de l’alternance pour se projeter dans l’entreprise », indique Edouard Chalhoub.

Quid de l’alternance

L’alternance se vit soit en CDI en période de professionnalisation, soit en CDD en contrat pro. Dans le premier cas, la négociation du salaire se fait en amont, l’intégration dans l’entreprise est de type « salarié ». Ce dernier est fourni en outillage et dispose d’un véhicule, d’outils bureautiques et d’une certaine autonomie durant les périodes en entreprise. Dans le second cas, la négociation du salaire se fait en fin de formation, l’intégration dans l’entreprise est de type « stagiaire », le salarié ne dispose pas (ou très peu) d’outillage et il a davantage un statut d’observateur… Edouard Chalhoub conclut son intervention en soulignant l’attractivité du salaire : « Pour attirer les gens dans le métier, il faut parler du salaire. Un TIFI gagne en brut/mois 1 500 euros en CDD en contrat de professionnalisation, 2 100 en CDI en fin de formation et 2 600 en CDI avec 5 ans expérience. »

L'intégralité de l'article sera disponible dans le numéro 1064 de La Rpf.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • UN PROSÉLYTISME SANS FRONTIÈRE

    ATMOSPHÈRE PARIS 2018 Témoignages et études de cas ont émaillé cette première conférence ATMOsphère en France. Sans aucun doute pour les organisateurs, l’avenir sera tout « naturel ».

    24 août 2018

  • MAIS D’OÙ VIENNENT-ILS ?

    PRODUCTION Les fluides frigorigènes dits naturels se partagent entre les inorganiques : principalement ammoniac (R 717) ou dioxyde de carbone (CO2 ou R 744) et organiques, principalement les hydrocarbures. Petit tour d’horizon de leur mode de ...

    24 août 2018

  • DES PATINOIRES OPTIMISÉES POUR LE CO2

    RÉALISATIONS- Le CO2 est de plus en plus plébiscité par les exploitants de patinoires. Exemples avec deux futures réalisations à Dunkerque (59) et Louviers (27) signées MCI.

    24 août 2018

Dossiers de la rédaction
  • Publi-communiqué SIFA
    4 juillet 2018
    Lyon, berceau historique du froid accueillera pour la 1ère fois le salon SIFA, unique événement 100% dédié au froid. Après Nantes et Paris, le grand rendez-vous des acteurs de la réfrigération se déroulera à la Cité des congrès de Lyon du 28 au 29 novembre 2018. F-GAS, ...

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...