Formation

Le froid industriel en mal de techniciens

KUNTZELMANN, Élise | 12 avril 2018 |

Afpa

L’Afpa a, dans le cadre du CFIA, organisé une table ronde autour du métier de frigoriste. L’organisme de formation a proposé un retour d’expérience sur 105 techniciens ayant suivi la formation TIFI.


Premier constat que révèle le retour d’expérience : sur les 105 techniciens en froid industriel (TIFI), tous sont des hommes. On note donc une pénurie de femmes et la présence d’une majorité de représentants de la génération Y. Le groupe étudié sur les cinq dernières années compte 30 demandeurs d’emploi, 32 CDD en contrat de professionnalisation, 38 CDI en période de professionnalisation et 5 personnes figurant dans « autres statuts ». Edouard Chalhoub, formateur en froid industriel au Centre d’Alençon constate : « Nous avons arrêté d’accueillir les demandeurs d’emploi en 2014. Ils quittent en effet pour 60 % le métier de frigoriste. 85 % des CDI sont en revanche restés dans le métier. Nous avons également constaté que le niveau d’étude en entrée de formation a un impact sur l’insertion. Ainsi avec un niveau BTS ou licence froid, les personnes poursuivent dans le métier ce qui est beaucoup moins le cas avec un niveau 5 (CAP). Notre métier est devenu très technique. Le contenu du CAP actuel est trop juste pour être au niveau des exigences du métier. »

Le formateur a ensuite évoqué le thème de la fidélisation en entreprise. Il ressort que lorsque les élèves suivent la formation TIFI en contrat de professionnalisation en fin de formation, 30 % d’entre eux, changent d’entreprise tout en restant dans le métier. Lorsqu’ils sont en CDI et qu’ils suivent la formation en période de professionnalisation dans le cadre de l’entreprise, ils y restent. L’étude a révélé que la génération Y a davantage de facilités à changer d’entreprise. « Nous constatons qu’ils ont besoin d’un plan de carrière dès le début de l’alternance pour se projeter dans l’entreprise », indique Edouard Chalhoub.

Quid de l’alternance

L’alternance se vit soit en CDI en période de professionnalisation, soit en CDD en contrat pro. Dans le premier cas, la négociation du salaire se fait en amont, l’intégration dans l’entreprise est de type « salarié ». Ce dernier est fourni en outillage et dispose d’un véhicule, d’outils bureautiques et d’une certaine autonomie durant les périodes en entreprise. Dans le second cas, la négociation du salaire se fait en fin de formation, l’intégration dans l’entreprise est de type « stagiaire », le salarié ne dispose pas (ou très peu) d’outillage et il a davantage un statut d’observateur… Edouard Chalhoub conclut son intervention en soulignant l’attractivité du salaire : « Pour attirer les gens dans le métier, il faut parler du salaire. Un TIFI gagne en brut/mois 1 500 euros en CDD en contrat de professionnalisation, 2 100 en CDI en fin de formation et 2 600 en CDI avec 5 ans expérience. »

L'intégralité de l'article sera disponible dans le numéro 1064 de La Rpf.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • RÉALISATION

    Des HFO mûrs pour refroidir les fruits

    [FILIÈRE ARBORICOLE] Les HFO sont aujourd’hui opérationnels dans les installations. Une nouvelle preuve avec du R 1234ze et du R 455A d’Honeywell, distribués par Climalife et mis en service dans la filière arboricole par Benoît Duparc, dirigeant ...

    15 janvier 2018

  • RPF TECHNIQUE - RÉALISATION

    Tesco adopte le R 448 A à grande échelle

    Le fluide frigorigène R 448A Solstice N40 de Honeywell a été adopté par la chaîne de distribution Tesco dans le cadre de son plan de réduction des émissions de CO2.

    24 novembre 2017

  • RPF TECHNIQUE - DOSSIER - FROID COMMERCIAL

    Un nouveau système cascade R 448A/C02 installé à l’Hyper U de Romans-sur-Isère

    Le R 448A de Climalife a été choisi pour le froid positif de la nouvelle installation de cet hypermarché drômois.

    13 octobre 2017

Dossiers de la rédaction

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...