Profession

Colloque AFCE : l’efficacité énergétique devient la priorité des priorités   

LE MERCIER, Pierre | 28 octobre 2020 |

Photo : La Rpf

Le colloque AFCE 2020 a démontré qu’une attitude responsable de la filière passait non seulement par le respect de la F-Gas mais aussi et surtout par la performance des équipements pensés dans le cadre d’une économie circulaire.


Organisé pour la première fois en version digitale pour cause de Covid-19, le colloque de L’AFCE a rassemblé cette année une centaine de participants sur chacune de ses deux sessions de cette journée du 7 octobre.  La matinée consacrée à la thématique « Green deal et économie circulaire » a été très brillamment introduite par Andrea Voigt, directrice générale de l’Epee. Sa présentation inédite axée sur le « Green deal «   s’est attachée à démontrer l’urgence « climatique » de la réduction des émissions de CO2 par rapport à la production et à la consommation d’énergie. Celles-ci étant pour près de la moitié dédiées au froid et à la réfrigération, on comprend le rôle clef de ces deux applications sur l’environnement. Et de rappeler que 80 % de l’énergie finale qu’elles utilisent en Europe est issue des combustibles fossiles et de ce fait contribuent à plus de 70 % des émissions totales de gaz à effet de serre (GES) de l'UE. Le chauffage et le refroidissement durables peuvent donc contribuer à décarboner l'énergie grâce à la récupération de la chaleur résiduelle des systèmes frigorifiques, à une électrification efficace et à la flexibilité du réseau pour un large déploiement des énergies renouvelables. Ce n’est qu’en suivant cette voie que l’on pourra tendre vers la neutralité carbone voulue par la Commission européenne d’ici à 2050. Dans ce contexte, ce qui a été fait dans le cadre de la F-Gas a conduit à une très forte réduction des GES, et va et doit se poursuivre, tout en gardant à l’esprit que les enjeux vont bien au-delà. Ils passent notamment par la nécessité de faire très largement appel aux pompes à chaleur. Encore faut-il que leur usage ne soit pas entravé par l’interdiction de fluides frigorigènes qui pourrait être introduite dans le cadre de la révision de la F-Gas. Il revient à toute la filière de bien communiquer dans ce sens auprès des politiques. C’est l’une d’entre eux, la députée de l’Orne, Véronique Louwagie qui a expliqué  la loi d’économie circulaire, concept dans lequel s’inscrivent totalement les PAC comme l’a rappelé à son tour Emmanuelle Ledoux DG de l’Institut national de l’économie circulaire, auteur l’an dernier d’une étude spécifique sur cette filière. Un éclairage plus concret de ces notions a pu être apporté au travers de la présentation de la filière DEEE par Ecologic. Un organisme que les installateurs frigoristes connaissent bien par le biais des équipements de cuisines professionnelles.

Aller au-delà du seul GWP des fluides

En deuxième partie de journée, Mathilde Pierre de la DGEC a exposé la prospective et la vision ministérielle sur l’énergie pour les secteurs du chauffage, de la climatisation et de la ventilation. Elle a insisté pour cela sur l’Ecoconception des matériels et les nombreux dispositifs actuels d’aide à la rénovation énergétique des bâtiments, en évoquant juste les CEE. Au travers de leurs questions, les internautes ont pu interpeller la représentante du ministère sur l’importance de la surveillance du marché parfois perméable à l’introduction d’équipements « exotiques » très éloignés des exigences réglementaires européennes. La parole a ensuite été donnée à Assaad Zoughaib du CES Armines  qui a passé en revue les solutions aujourd’hui disponibles en thermodynamique au travers des combinaisons fluides frigorigènes / équipements remis dans la perspective de l’efficacité énergétique.  La journée s’est clôturée par l’intervention de Jean de Bernardi, responsable technique Europe des fluides bas GWP chez Honeywelle,  avec la présentation d’un outil destiné à sélectionner un équipement selon le critère de l’efficacité énergétique. Validé par le Cemafroid, il est mis à disposition des distributeurs de fluides frigorigènes et va bien au-delà du seul GWP du fluide frigorigène. L’application prend en compte le Tewi de l’installation frigorifique étudiée et l’intégralité de ce que va payer le client qui l’utilise. Du sur-mesure en quelque sorte…  

L’intégralité des documents présentés lors de ce colloque virtuel et les enregistrements sont à retrouver sur le site de l’AFCE.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...