ACTUALITES

L’Asercom réaffirme son scénario pour les fluides frigorigènes

La rédaction | 19 octobre 2017 |

Les préconisations de l'Asercom concerne dans le cas présent le froid commercial. Photo : La Rpf.
L’Association européenne des constructeurs de composants pour la réfrigération publie ses préconisations en matière de réfrigération commerciale.

Pour se conformer au règlement F-Gas, l’Asercom a fait part de sa position vis-à-vis des fluides « synthétiques » dans le cadre d’une déclaration dont nous reprenons ici les arguments. Ils concernent la réfrigération commerciale. Les autres secteurs seront évoqués ultérieurement.

En constatant tous les efforts déployés pour la qualification des fluides frigorigènes et des composants, il apparaît clair qu’une prolifération excessive de fluides alternatifs retarde l’adaptation du marché et ne peut, en pratique, pas être gérée par les prestataires et les installateurs, sans parler de l’augmentation du nombre de formations qu’elle engendrera.

Outre la prise en compte des réfrigérants naturels qui sont évoqués séparément dans les déclarations de l’Asercom, nos ingénieurs ont évalué conjointement les résultats de tests publics connus aujourd’hui concernant les nouveaux fluides frigorigènes synthétiques proposés :

Ceux qui dominent encore aujourd’hui l’industrie de la réfrigération commerciale sont le R 404A / R 507A (tous deux ne seront plus autorisés dans les nouvelles installations à partir de 2020) et le R134a.

Pour remplacer et modifier des applications existantes, il est nécessaire de vérifier avec le fournisseur du compresseur ou de l’équipement concerné que les réfrigérants utilisés sont autorisés. Les réfrigérants de substitution non inflammables existants pour le R404A/R507A ont un GWP de l’ordre de 2000 (p. ex. R452A, R452C selon l’AR5) et descendent jusqu’à 1400 (p. ex. R449A, R448A), et ceux pour le R134A ont un GWP de l’ordre de 600 (p. ex. R 450A, R 513A).


Pour les installations utilisant le R 404A / R 507A

Lles options de substitution ayant un GWP inférieur à 1400 tombent directement à 300 ou moins (p. ex. R 454A, R 454C, R 455A, R 457A, R 459B) et sont légèrement inflammables (catégorie A2L).

Un changement majeur réside dans le fait que la norme EN 378-1:2016 désormais publiée comporte des exigences environnementales et de sécurité pour l’utilisation de fluides légèrement inflammables de catégorie A2L et B2L. Pour les nouvelles installations, elle définit et permet l’utilisation de réfrigérants légèrement inflammables ayant une charge déterminée, respectant les aspects de sécurité d’une faible vitesse de combustion et réduisant la probabilité et les conséquences des risques d’inflammation.

Tous les acteurs du marché doivent œuvrer pour mettre au point une approche rapide visant à se former à la manipulation de fluides inflammables. Les nouvelles installations conçues conformément à la norme EN 378:2016 et mises en place par des techniciens qualifiés n’auront rien à craindre. En attendant, il reste préférable que les nouvelles installations utilisent des réfrigérants non inflammables.

Les données de tests de compresseurs, accessibles au public au niveau mondial, concernant ces fluides alternatifs indiquent des températures de refoulement du compresseur plus élevées qu’avec le R 404A. Le glissement de température étant également important, les systèmes doivent être conçus en conséquence.



Pour les installations utilisant le R 134a

Les options de substitution ayant un GWP inférieur à 600 tombent directement à 150 ou moins (R 1234yf et R 1234ze). Le principal compromis qui résulte des données de tests est la perte de puissance frigorifique par rapport au niveau de base défini pour certains réfrigérants, comme le R 1234ze.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...