ACTUALITES

L’AG de l’AFF se transporte à Dunkerque

Elise KUNTZELMANN | 23 juin 2017 |

L’Université littoral côte d’Opale (Ulco) à Dunkerque accueillait l'événement. Photo : La Rpf.
Pour l’édition provinciale de son assemblée générale, l’association française du froid avait choisi des thèmes très divers dont un point sur l’attestation d’aptitude chez les jeunes diplômés par l’Éducation nationale.

L’assemblée générale de l’AFF qui s’est déroulée à l’Université littoral côte d’Opale (Ulco) à Dunkerque le 22 juin, a réuni une trentaine de personnes au plus fort de la journée. Cette participation n’a toutefois pas empêché quelques annonces et présentations enrichissantes. Laurence Fournaison, en charge de la commission formation de l’AFF est revenue sur la difficulté ressentie par les jeunes frigoristes diplômés ne détenant pas l’attestation d’aptitude : « Une enquête nationale que nous avons menée auprès d’enseignants, a mis en lumière le faible taux de 10 % de jeunes attestés à l’issue de leur cursus. Les lycées se disent prêts à les faire passer mais ne disposent pas des moyens financiers nécessaires. Le ministère de l’Éducation nationale se dit également favorable, mais nous demande d’ajuster le référentiel et de dresser un comparatif entre les différents programmes de formation et le contenu de l’examen. Un diplôme dont le contenu serait trop éloigné pourrait ne pas être pris en compte pour l’obtention de l’attestation. Nous en avons déjà éliminé certains. » Lasuite des pourparlers entreles différents acteurs est prévue pour le 28 septembre.

Des enseignants des lycées régionaux Edouard Branly de Boulogne sur Mer et Guynemer de Dunkerque ont pris la parole pour vanter la grande attractivité des métiers du froid. Ils disent cependant peiner à placer leurs jeunes non majeurs et non accrédités. « Nous souhaiterions être centre accréditeurs, indique l’un d’entre eux. Les jeunes diplômés non attestés ne sont pas embauchés par un employeur. »


Des avantages du gaz naturel liquéfié  

Hubert Verley, en charge de la gestion et de l’animation de l'association Innocold à Dunkerque a présenté Cryoform, un module complémentaire de formation à la manipulation du GNL à destination des chauffeurs poids lourds. Cette formation s’inscrit dans la mise à disposition prochaine du terminal méthanier de Dunkerque aux camions venant chercher du GNL pour l’alimentation des stations. Bruno Chakiachvili, chef de produits chez Carrier Transicold a souligné l’intérêt d’utiliser le GNL pour produire du froid : « Le gaz naturel constitue un axe de progrès important dans la livraison en ville et la diminution des émissions de gaz à effet de serre. »

L’assemblée générale a été l’occasion de rappeler l’inauguration de l’exposition consacrée au froid qui ouvrira ses portes au public le 5 décembre prochain à la Villette et se terminera le 26 août 2018.

À noter que les médailles Charles Tellier seront remises le 8 décembre prochain à Maurice Serrand, ingénieur agronome promotion 1953, Daniel Garrault, chef de travaux au lycée Raspail et Mongi Sakli, ancien président de la Cnefic.  

Évolution de la production de froid dans les patinoires

Alors que deux pistes sont prévus à Angers, qu’un projet de patinoire doit voir le jour à Dunkerque et un autre à Louviers, Paul Rivet d’AF Consulting, a saisi l’opportunité de cette journée pour faire un point technique et précis sur les avantages et les inconvénients des technologies disponibles : CO2 en pompe dans la piste (cycle transcritique) ; CO2 en transcritique avec frigoporteur ; NH3 et frigoporteur. Il a souligné en conclusion un gain énergétique de 30 à 40 % en chaud et en froid avec le CO2. La Rpf reviendra plus longuement sur ce sujet dans l’un de ses prochains numéros.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Publi-communiqué SIFA

    Le salon SIFA pour la 1ère fois à Lyon

    Lyon, berceau historique du froid accueillera pour la 1ère fois le salon SIFA, unique événement 100% dédié au froid. Après Nantes et Paris, le grand rendez-vous des acteurs de la réfrigération se déroulera à la Cité des congrès de Lyon du 28 au 29 ...

    4 juillet 2018

  • FLUIDES FRIGORIGÈNES

    RETROFIT : LE CHANGEMENT DANS LA CONTINUITÉ…

    L’heure est au changement de fluide réfrigérant dans les installations… Cette modification de l’installation doit se faire en toute connaissance de cause et en prenant toutes les précautions de sécurité.

    15 juin 2018

  • SUPERMARCHÉ

    UN RETROFIT AU R 448A POUR PÉRENNISER L’INSTALLATION

    Entièrement rénové, le Super U de Montoir (44) a délaissé le R 404A mais gardé ses centrales frigorifiques capables de fonctionner encore plusieurs années. Avec du R 448A fourni par Climalife, le retrofit mené par Cesbron (Groupe Dalkia) a été ...

    15 juin 2018

Dossiers de la rédaction
  • Publi-communiqué SIFA
    4 juillet 2018
    Lyon, berceau historique du froid accueillera pour la 1ère fois le salon SIFA, unique événement 100% dédié au froid. Après Nantes et Paris, le grand rendez-vous des acteurs de la réfrigération se déroulera à la Cité des congrès de Lyon du 28 au 29 novembre 2018. F-GAS, ...

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...