ACTUALITES

Déploiement national en vue pour Rivacold

Elise KUNTZELMANN | 24 mai 2017 |

Marc Nossek, directeur général de Rivacold France et Roberta Vitri, vice-présidente du groupe VAG dont dépend Rivacold. Photo : La RPF.
Rivacold a inauguré son nouveau site à Clermont-Ferrand le 19 mai dernier. Il devrait constituer le premier d’une longue série.

Cet entrepôt de 2000 m2 fait à la fois office de stock, de point de vente à emporter, de bureaux d’études et intègre une plateforme technique de 120 m2destinée à la formation des clients. « J’ai vendu Francold à Rivacold en novembre 2015 et nous sommes devenus Rivacold France. Lorsque je dirigeai Francold, le BE était basé à Clermont mais le siège social historique était à Roanne. Aujourd’hui tout est regroupé à Clermont-Ferrand, nettement mieux desservi depuis l’Italie ou Paris, clarifie Marc Nossek, directeur général de Rivacold France. L’objectif de notre association était d’accroître les moyens financiers à travers l’agrandissement de l’entreprise puisque son stock est passé de 300 000 à 1 million d’euros. Le but pour Rivacold qui détient 85 % des parts, -j’en ai conservé 15 % -, est un véritable développement national. Nous sommes structurés comme une grosse entreprise, ce que je ne pouvais pas me permettre lorsque j’étais à mon compte. »


Vers une couverture nationale

L’effectif a évolué de 9 à 20 salariés avec l’embauche de 8 commerciaux répartis sur toute la France. Le site de Clermont compte 5 personnes dédiées à l’administratif, 4 au bureau d’études, une magasinière et la direction. La clientèle de Francold a quant à elle complètement suivi selon Marc Nossek qui précise : « Cela a juste été un changement de nom pour nos clients. »

Côté vente, Rivacold propose des produits allant du petit groupe de 100 W à la centrale industrielle. CO2 et propane font partie des fluides privilégiés par le fabricant. « Nous expédions sur toute la France mais cherchons à habituer les clients de Clermont à venir chercher leurs commandes sur place », poursuit Marc Nossek.

Cette première implantation constitue un test. S’il est concluant, Rivacold prévoit de s’implanter à Paris en 2018. En collaboration avec les 8 commerciaux, un magasin devrait voir le jour dans chacune des régions.

« Aujourd’hui le but est d’apporter le service que j’attendais lorsque j’étais frigoriste. Notre service de  maintenance est ainsi ouvert 24h/24 de juin à septembre et notre site de 7 h à 19 h, se réjouit Marc Nossek. J’ai débuté dans le métier il y a 36 ans en tant qu’utilisateur final au sein de l’entreprise Agrigel, puis j’ai créé ma première société Le Froid Electronique en 1992 avec la casquette de frigoriste. La notion de service à apporter au client final ne m’était donc pas inconnue, l’ayant précédemment expérimentée. »

Rivacold dans le monde

Le siège de Rivacold dont le chiffre d’affaires a atteint 225 millions d’euros, est en Italie. Disposant d’une surface de 125 000 m2 d’entrepôts de fabrication, il emploie 1200 personnes. Cette usine exporte depuis l’Italie vers 63 pays dans le monde. Une usine en Slovaquie fournit les pays de l’est. Idem pour l’Inde. À noter qu’une filiale de Rivacold France devrait également voir le jour dans les Dom Tom.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...