Réglementation

Attention au sur-remplissage des bouteilles de récupération

| 5 septembre 2019 |

Photo : La Rpf

Climalife vient de mettre en ligne les précautions à prendre pour éviter cette pratique qui peut s’avérer dangereuse à plus d'un titre.  


Dans le cadre du retrofit du R 404A, Climalife signale un nombre croissant de bouteilles sur-remplies qui arrivent sur ses sites industriels. Ce spécialiste de la distribution de fluides frigorigènes explique dans une newsletter spécialement dédiée au sujet, les risques encourus.

Le premier concerne la perte de confinement. Outre l’impact environnemental lié au fait de la fuite dans l’atmosphère, la dispersion du fluide peut provoquer une asphyxie ou d’autres effets liés à la projection comme des brûlures. En effet, si un emballage est sur-rempli, une augmentation de température, même minime, provoque une augmentation importante de la pression conduisant au déclenchement de la soupape ou à la rupture du disque de rupture. Dans ce cas, c’est la totalité du produit contenu dans l’emballage qui est émis à l’atmosphère. Le sur-remplissage est donc potentiellement dangereux en particulier dans les espaces confinés comme les véhicules des techniciens.

Pour éviter cette mise en danger, Climalife rappelle les bonnes pratiques à respecter :

•  Connaître la réglementation en vigueur et la respecter (F-Gas II).

•  Disposer d’un emballage de récupération approprié : pression d’épreuve supérieure à la pression du fluide à récupérer et emballage dédié aux gaz inflammables le cas échéant.

•  Vérifier le coefficient de remplissage pour chaque fluide. L’information est précisée sur l’étiquette présente sur l’emballage. Pour connaître la charge maximum (en kg), il faut multiplier la capacité de la bouteille (exprimée en l) par le coefficient de remplissage du fluide usagé concerné. Cette charge peut paraître faible comparée à la quantité de fluide neuf dans un emballage. Mais cette différence est imposée par une norme*, afin de tenir compte de la présence possible d’huile mélangée au fluide à récupérer. En effet, sa densité est plus faible, le volume de liquide occupé dans la bouteille doit être adapté pour éviter une poussée hydraulique sous l’effet de la chaleur, qui peut être importante dans un véhicule par exemple. La montée en pression pourra ensuite déclencher les organes de sécurité de la bouteille.

•  Définir la quantité maximum à introduire dans la bouteille, et effectuer la récupération à l’aide d’une balance afin de contrôler la masse récupérée.

•  Remplir les documents permettant d’identifier le fluide et la quantité récupérée conformément à la réglementation locale.

•  Attention : Ne pas chauffer les bouteilles (en particulier avec un chalumeau), protéger les emballages du rayonnement solaire, vérifier la ventilation du véhicule, ne pas fumer et ne pas téléphoner (surtout avec des bouteilles contenant du fluide inflammable).

*Coefficient de fluide usagé = 80% du coefficient de remplissage du fluide neuf défini par l’ADR.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Publi-communiqué SIFA

    Sifa : des expertises complémentaires pour des solutions concrètes

    Pour répondre à un besoin d’information élevé de la part de la profession, le SIFA met en place un programme de 20 conférences au cœur de l’actualité. L’évolution de la réglementation engendre des changements à tous les niveaux et pour tous les ...

    8 novembre 2018

  • Publicommuniqué SIFA

    Sifa 2018 : une édition prometteuse

    À deux mois du Sifa, le salon affiche complet à 95% ! La hausse du nombre d’exposants et une internationalisation des fournisseurs présents marquent cette 4e édition. Près de 120 exposants seront réunis à Lyon les 28 et 29 novembre. Innovations, ...

    20 septembre 2018

  • UN PROSÉLYTISME SANS FRONTIÈRE

    ATMOSPHÈRE PARIS 2018 Témoignages et études de cas ont émaillé cette première conférence ATMOsphère en France. Sans aucun doute pour les organisateurs, l’avenir sera tout « naturel ».

    24 août 2018

Dossiers de la rédaction
  • Publi-communiqué
    2 juillet 2019
    Cette année, le salon SIFA aura lieu du 19 au 21 novembre 2019 à L’Espace Champerret à Paris. En 5 éditions, le SIFA s'est imposé comme LE rendez-vous de tous les acteurs de la filière froid : fabricants, frigoristes, utilisateurs finaux, bureaux d’études, ...

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...