Profession

Élection de Michel Falxa : « mon rôle est d’assurer un relais entre Snefcca et Afpac »

KUNTZELMANN, Élise | 16 avril 2018 |

Photo : Michel Falxa

Après plus de 45 ans dans le métier, Michel Falxa qui vient tout juste de céder l’entreprise à son fils, s’engage à l’Afpac.


Le conseil d’administration de l’Afpac réuni après l’assemblée générale, a renouvelé sa confiance à son président Thierry Nille qui entame ainsi son 6e mandat. Parmi les 18 administrateurs, Michel Falxa représente le Snefcca et remplace ainsi Serge Bresin, qui souhaitait quitter ses fonctions. Michel Falxa a transmis son entreprise, l’Union frigorifique d’Aquitaine à son fils il y a un peu plus d’un an. Cette cession lui a dégagé un peu de temps pour s’impliquer à l’Afpac, en plus de son engagement au Snefcca Aquitaine. « Mon engagement à l’Afpac est tout récent et mes missions encore à définir clairement, mais ce qui est sûr c’est que je ferai partie de la commission ENR, précise-t-il. L’Afpac a besoin de ce qui se dit au sein du Snefcca et inversement. Les adhérents du Snefcca représentent les plus gros utilisateurs de fluides frigorigènes. Mon rôle sera d’assurer une forme de relais et de conseiller entre les deux entités. La profession subit de gros changements liés l’utilisation des fluides. En dehors des fluides « naturels » je ne vois pas la sortie. Il est donc indispensable de travailler aux nouveaux fluides mis sur le marché en remplacement des actuels et de tenir les adhérents informés. »



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...