ACTUALITES

Le Snefcca et l’ÉA sensibilisent aux nouveaux métiers de l’énergie

Elise KUNTZELMANN | 30 mars 2018 |

Photo : La conférence a eu lieu au sein de l'ÉA Gambetta. Photo : La Rpf.
La semaine de l’industrie a servi de cadre à cet événement organisé conjointement par le Snefcca et l’ÉA Gambetta afin de valoriser les métiers de l’énergie.

L’ÉA et le Snefcca ont organisé le 29 mars, une conférence sur le thème de l’évolution des métiers de l’énergie. Étaient réunis plus d’une centaine de participants dont une majorité d’étudiants avec leurs professeurs issus des lycées Raspail, Jules Michelet, Maximilien-Perret, Eugène Henaff, de l’école ORT ou encore du Greta d’Alfortville.  

« Dans un contexte d’évolutions réglementaires et technologiques fortes, il nous paraissait important de travailler à synchroniser davantage les centres de formation aux entreprises », a indiqué Serge Bresin, président du Snefcca Île-de-France, à l’initiative de l’événement avec Karin Terki, manager pédagogique à l’ÉA Gambetta. Serge Bresin qui est intervenu à plusieurs occasions a, dans un premier temps, présenté le Snefcca. Il a ensuite sensibilisé le jeune public aux enjeux environnementaux liés aux fluides frigorigènes. Il a souligné que cette filière était en pleine mutation et avait besoin de nouvelles compétences, de nouveaux talents, de nouvelles solution innovantes auxquelles les professionnels et les utilisateurs devront se former.

Pour illustrer la complémentarité entre centres de formation et entreprises, Moussa Konte, ancien élève de l’ÉA Gambetta et diplômé de l'Iffi, a fait part de son expérience d’Energy Manager chez Engie Cofely, en insistant sur son rôle de gestionnaire des outils de pilotage énergétique et de support à l’exploitation.

 

Les métiers de demain

François Caugan, formateur en génie climatique à l’ÉA Gambetta a quant à lui, pris la parole pour évoquer les évolutions des métiers concernés par l’énergie. Si aujourd’hui les équipements énergétiques nécessitent de la maintenance, de l’optimisation de fonctionnement et du suivi de consommation, les futures installations requerront une analyse des besoins, une simulation des consommations à venir, une modélisation du comportement et une validation des choix d’équipements. Cela se traduira par l’émergence de nouveaux métiers tels qu’expert en efficacité énergétique ; auditeur énergétique ; manager énergétique ; domoticien/technicien GTC, GTB/intégrateur systèmes ; auditeur environnemental ou encore projeteur dessinateur BIM.

Champ d’action de l’ÉA

L’ÉA, « écoles des éco-activités », dépend de la CCI Paris Île-de-France. Elles sont réparties sur quatre sites :

-         Paris Gambetta ;

-         Gennevilliers ;

-         Itedec ;

-         Tecomah.

 

Six pôles sont couverts par ces établissements :

-         Bâtiment et efficacité énergétique ;

-         Travaux publics et génie civil ;

-         Énergie et transition énergétique ;

-         Valorisation des espaces naturels, paysagers et urbains ;

-         Management, gestion, entreprenariat, commercial ;

-         Connectivité et réseaux THD.

 

L’ÉA Gambetta forme plus particulièrement des étudiants du CAP à la licence pro sur le thème de l’énergie et de la transition énergétique. Des plateformes techniques fonctionnelles depuis deux ans couvrent les domaines de la thermique, de l’hydraulique, de électrotechnique, de la domotique et du génie climatique.  



PARTAGER

imprimer partager par mail

Plus de Photos

L'une des plateformes de l'ÉA Gambetta dédiées au génie climatique. Photo : La Rpf.

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...