ACTUALITES

La réunion Snefcca IDF se concentre sur les fluides « naturels »

Elise KUNTZELMANN | 7 mars 2018 |

Yves Nioche, président national de l'AICVF et Serge Bresin, président du Snefcca IDF. Photo : La Rpf.
Victime de son succès, la réunion du Snefcca Île-de-France qui s’est déroulée le 6 mars aux Frigos de Paris, a fait salle comble avec plus de 100 présents.

À l’invitation de Serge Bresin, président du Snefcca Île-de-France, Jean-Luc Carré, président du Snefcca a eu la charge d’introduire les conférences, filmées pour la première fois, et disponibles sous forme de vidéos sur le LinkedIn et le site du Snefcca d’ici une quinzaine de jours. Il a profité de l’occasion pour s’adresser directement aux installateurs : « La F-Gas est à considérer aujourd’hui comme une opportunité plus qu’une contrainte. Mais attendez-vous à son durcissement et à la mise en place de la fameuse taxe sur les fluides à partir de janvier 2019. Mieux vaut donc l’anticiper et étudier son impact sur la profession pour mieux la préparer avec le ministère de la Transition écologique et solidaire. » Sur le rétrofit des installations, il rappelle de veiller aux quantités de fluide mises à disposition : « Attention au dépassement de quotas. Chaque entreprise doit effectuer ses rétrofits en fonction de la quantité de fluide dont elle dispose. » Il a conclu son intervention en évoquant le manque de main d’œuvre qualifiée : « C’est aux chefs d’entreprise de faire connaître le métier de frigoriste. Notre profession est peu médiatisée donc c’est à nous de faire les démarches. Nous avons pour obligation de former l’ensemble de notre personnel. L’alternance et l’apprentissage sont à privilégier car vous formez puis embauchez les apprenants. »

 

Le CO2 sous toutes ses formes

Jacques Guilpart, directeur et gérant de MF Conseil a ensuite proposé une réflexion sur les fluides « naturels ». Il a commencé par rappeler que l’air et l’eau étaient en mesure de servir à la production de froid : « L’air est intéressant lorsque l’on souhaite simultanément générer du froid et du chaud. La température élevée de refoulement rend possible la récupération d’une quantité importante de chaleur. Quant à l’eau en tant que fluide frigorigène, elle est moins efficace mais présente une meilleure capacité de récupération de chaleur. » Les hydrocarbures ont quant à eux d’énormes potentialités pour remplacer les HFC, mais ils sont A3, avec toutes les contraintes que cela implique : « Les installations fonctionnent bien et la mise en œuvre est aisée », poursuit le spécialiste. Pour ce qui est de l’ammoniac, son GWP est bas mais il est toxique : « Ce fluide n’est pas envisageable en cuisine collective et en climatisation mais l’est en froid industriel. » Pour ce qui est du CO2, comme il l’abordait dans un article paru dans la Rpf de décembre 2017, Jacques Guilpart rappelle que « La créativité et l’imagination des techniciens du froid ont permis de proposer toute une variété de cycles adaptés à l’utilisation du dioxyde de carbone à différents niveaux de température : compression parallèle pour les températures d’évaporation voisines de - 10 °C et plus, compression série ou cascade pour les températures d’évaporation voisines de - 35 °C et moins. Les COP obtenus deviennent compétitifs, ce qui permet d’envisager le développement de l’utilisation de ce fluide. »

Le CO2 a ensuite été abordé côté équipement par Benoît Gueroult de Bitzer, Jean-Michel Vallot de la GFI et Yann Quiquenpois de Daikin Refrigeration. Le premier a fait le point sur les compresseurs CO2. Il a signalé que Bitzer développait cette technologie depuis 1995 et que fin 2017, plus de 100 000 compresseurs CO2 avaient été vendus. Il cite le modèle Ecoline+ qui dispose d’une nouvelle technologie de moteur permettant un gain d’efficacité et un module intelligent IQ servant à commander les différents organes. Jean-Michel Vallot a présenté les composants distribués par la GFI pour la technologie CO2. Yann Quiquenpois est revenu sur les systèmes booster, parallèle et cascade du constructeur qui vient de reprendre Tewis.

 

Réglementation, formation et frais de santé

Philippe Roy, secrétaire général du Snefcca est revenu sur les questions régulièrement adressées au Snefcca par ses adhérents. Ces dernières portent, entre autres sur le démantèlement des installations : « À ce jour, il n’y a aucune obligation de démanteler une installation au R 22. En revanche, depuis le 1er juillet 2016, les installations fonctionnant aux CFC doivent être démantelées sauf si elles sont hermétiques. » Philippe Roy a rappelé que les échanges entre le Snefcca et le ministère avaient donné lieu à la parution de la fameuse foire aux questions (40 à 50 questions récurrentes sont publiées sur le site du ministère). FAQ ayant permis à différents documents de voir le jour et disponibles aujourd’hui pour le plus grand nombre.

Nathalie Chassagne, responsable de la Rpf Formation a refait le point sur l’offre proposée,  et a rappelé la possibilité pour les entreprises de faire appel à un formateur au sein de leurs locaux.

Pauline Périssé et Stanislas Ribault d’Humanis, groupe spécialisé dans la protection sociale, ont évoqué les caractéristiques essentielles d’un régime de branche : négociation paritaire ; adaptation des garanties à la profession ; solidarité au sein de la profession ; égalité de traitement entre les entreprises et les salariés d’une même profession ; optimisation des coûts et implication des acteurs engagés… Le mot de la fin est revenu à Yves Nioche, président national de l’AICVF, présent pour la première fois à une réunion du Snefcca. Un pot d’échanges a ensuite permis à tout le monde d’approfondir les thématiques abordées.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Plus de Photos

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Publi-communiqué SIFA

    Sifa : des expertises complémentaires pour des solutions concrètes

    Pour répondre à un besoin d’information élevé de la part de la profession, le SIFA met en place un programme de 20 conférences au cœur de l’actualité. L’évolution de la réglementation engendre des changements à tous les niveaux et pour tous les ...

    8 novembre 2018

  • Publicommuniqué SIFA

    Sifa 2018 : une édition prometteuse

    À deux mois du Sifa, le salon affiche complet à 95% ! La hausse du nombre d’exposants et une internationalisation des fournisseurs présents marquent cette 4e édition. Près de 120 exposants seront réunis à Lyon les 28 et 29 novembre. Innovations, ...

    20 septembre 2018

  • UN PROSÉLYTISME SANS FRONTIÈRE

    ATMOSPHÈRE PARIS 2018 Témoignages et études de cas ont émaillé cette première conférence ATMOsphère en France. Sans aucun doute pour les organisateurs, l’avenir sera tout « naturel ».

    24 août 2018

Dossiers de la rédaction
  • Publi-communiqué SIFA
    4 juillet 2018
    Lyon, berceau historique du froid accueillera pour la 1ère fois le salon SIFA, unique événement 100% dédié au froid. Après Nantes et Paris, le grand rendez-vous des acteurs de la réfrigération se déroulera à la Cité des congrès de Lyon du 28 au 29 novembre 2018. F-GAS, ...

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...