ACTUALITES

Snefcca et AFF Rhône-Alpes : la valorisation de la formation en ligne de mire

Elise KUNTZELMANN | 25 janvier 2018 |

Photo : La Rpf
Près de 100 participants se sont déplacés pour prendre part à la réunion lyonnaise qui a fait la part belle à la formation, mais pas seulement…

Le lycée La Martinière Monplaisir de Lyon a accueilli le 18 janvier la réunion Snefcca Rhône-Alpes. Le président Guy Hervier a ouvert la séance par un point sur les événements et actions prévus pour 2018 en matière de formation. Solliciter les établissements scolaires pour répondre au questionnaire diffusé par le Snefcca et renouveler les conventions de partenariats avec les établissements référencés font ainsi partie des actions clés. Dans les missions pour 2018, le président cite également le soutien à Kévin Guillevic de Nouvelle-Aquitaine, candidat français aux Euroskills qui se dérouleront en septembre à Budapest. Il propose en outre de prévoir un budget pour les Worldskills de Kazan en mars 2019.

Le Snefcca Rhône-Alpes, avec cette inclination pour la formation, poursuit ses efforts puisque depuis mai 2016, date de la précédente assemblée générale, les actions se sont succédé : visite d’un centre de formation aux métiers du froid et du CVC ; Ain Formation Métiers à Bourg ; olympiades des métiers à Bordeaux ; investissement dans l’ouverture de la section Bac Pro TFCA en apprentissage au lycée Edmond Labbé à Oullins ; etc. Afin de renforcer ce type d’actions, Guy Hervier suggère qu’un responsable de la profession siège au conseil d’administration de l’ensemble des établissements scolaires concernés par le froid.

Jean-Luc Carré, président du Snefcca, a de son côté rappelé le devoir de formation qui incombe au chef d’entreprise : « Notre métier souffre d’un manque de personnel et de visibilité. Dans ce contexte, cela fait d’autant plus partie de son rôle d’accueillir des apprentis. Il faut que l’on s’engage dans ce sens. » Il a également évoqué le guide M édité par le ministère de l’Intérieur, se limitant aux meubles à groupes logés et a souligné qu’« actuellement aucun texte réglementaire du domaine de la sécurité dans les ErP ne traite des équipements frigorifiques centralisés à groupe à distance. » Dans le cadre de la nouvelle version de l'EN 378 qui fait alors référence et qui impose une analyse des risques, il a précisé que le Snefcca travaillait à la publication de fiches "standardisées" en fonction du type d'installation réalisée auxquelles l'installateur pourra se référer. Leur sortie est prévue d’ici mars ou avril. Suite à une toute récente rencontre avec le représentant du minsitère de la Transition énergétique, il a averti du maintien du projet de taxe sur les HFC, très certainement concrétisé en 2019…

 

CEE : révision de la fiche « récupération de chaleur »

Cette première réunion a été clôturée par l’intervention d’Adrien Bischoof d’Enr’Cert, expert en Certificats d’économies d’énergie (CEE). Dans les nouveautés attendues pour la 4e période qui vient tout juste de démarrer, il y a notamment la nécessité de fournir une étude de dimensionnement dans le cadre de l’utilisation de la fiche « système de récupération de chaleur sur un groupe de production de froid » et la parution d’une fiche dédiée au free-cooling attendue pour juin 2018. Autre nouveauté de cette période : les délégataires devront répondre à des obligations minimum ou à un système de qualité de type ISO 9001 pour s’assurer du sérieux de la demande. À noter que La Rpf reviendra plus en détail sur ces changements dans son numéro de janvier/février, prochainement disponible.

Réunion d’information AFF/Snefcca

L’AFF et le Snefcca Rhône-Alpes ont organisé conjointement une réunion d’information au cours de laquelle divers sujets ont été abordés. Marc Simmonet, dirigeant de Kryotech est revenu sur les grands changements liés à l’EN 378. Eliane Emerit-Bonnot, chef des ventes régional chez Parker a présenté les raccords Zoomlock, vantés pour leur simplicité et leur rapidité d’utilisation. Jean-Jacques Goure, responsable commercial chez Assurfroid a détaillé les responsabilités professionnelles des entreprises et de leur dirigeant. Claude Malley, président Qualiclimafroid a signalé que les grilles de qualifications allaient être modifiées pour prendre en compte le niveau de GWP des fluides. Nathalie Chassagne pour la Rpf Formation et Ali Ben Sadia pour l’Afpa ont ensuite respectivement mis en avant leurs formations. À noter la création d’une formation aux hydrocarbures ainsi qu’au brasage pour la Rpf Formation. Les discussions ont laissé place à la remise des diplômes aux étudiants de l’Iffi Lyon. 9 élèves sur 22 ont cette année, décroché le précieux sésame.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

Dossiers de la rédaction

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...