ACTUALITES

AG du Snefcca : fluides et relations européennes…

La rédaction | 18 octobre 2017 |

Près d'une centaine de participants étaient présents. Photo : La Rpf.
À l’occasion du Sifa, le Snefcca a tenu son assemblée générale annuelle. 3 sujets incontournables pour la profession y ont été mis en avant.

Le premier sujet abordé concerne la problématique rencontrée avec les fluides frigorigènes. « Nous avons vécu cette année une hausse vertigineuse des prix de certains fluides, a rappelé Jean-Luc Carré, président du Snefcca. Prix potentiellement amplifiés par un projet de taxe qui nous ne retrouvons pas pour le moment dans la loi de finance, qui demeure dans le plan climat proposé par Nicolas Hulot. Nous ressentons sur le terrain une certaine tension sur les approvisionnements en R 404A ainsi que sur les fluides de substitution. »

Les conséquences pour la profession sont graves et le syndicat rappelle avoir immédiatement réagi à cette situation (lire page 11) : « Nous avons interrogé nos collègues européens afin de connaître les prix moyens des fluides et avons constaté que nous étions dans la moyenne. Nous avons alors demandé à nos adhérents de dénoncer tous les contrats de maintenance, fluide inclus. »

Le Snefcca ne se dit pas contre la taxation de certains fluides. Il précise même y être favorable à condition qu’il s’agisse d’une taxe incitative en harmonie avec le calendrier de la F-Gas. Cette taxe ne devrait pas non plus pénaliser la trésorerie des installateurs. « Et pour une vraie efficacité, nous souhaiterions une taxe européenne et non pas franco-française, poursuit Jean-Luc Carré qui constate les résultats catastrophiques de la taxe en Espagne : dépôts de bilan d’installateurs ; dérégulation du marché et création d’un marché noir. »

Dans un contexte où « cette taxe verra certainement le jour », le Snefcca veut travailler avec les pouvoirs publics afin qu’elle soit positive, constructive et gagnante pour la profession.

Jean-Luc Carré invite tous les installateurs à engager au plus vite des propositions de rétrofit des installations existantes. « Pour les bonnes pratiques de notre profession, je les invite également à très bien récupérer le fluide afin d’alimenter une bonne banque en fluide régénéré. »


« Manque de personnel formé »

Comme c’est le cas également pour d’autres professions, les métiers du froid subissent une pénurie de personnel formé. « La concurrence entre les métiers pour attirer les candidats est rude. Nous devons nous mobiliser afin de faire connaître notre profession et la rendre attractive auprès des jeunes, rappelle Hélène Besson, présidente de la commission formation. Nous sommes tous des chefs d’entreprise et tous responsables de l’orientation que nous souhaitons donner à notre profession. »

Elle préconise de faire connaître le métier dans toutes les manifestations possibles ; de s’impliquer dans les écoles et centres de formation ; de prendre part aux jurys d’examen et encore de participer au concours des meilleurs ouvriers de France et aux Olympiades des métiers. « Nous devons accueillir des stagiaires et surtout embaucher des apprentis. L’apprentissage doit devenir la voie royale. »

Dans le cadre de son intervention, Jean-Luc Carré n’a pas hésité à remercier l’équipe d’ADC Fluides pour l’obtention de la certification Cofrac, et plus particulièrement Claude Mallet, Guy Hervier, Joseph Amar et Philippe Maison.  

"Le président de l'AREA doit être un installateur"

Autre sujet abordé par Jean-Luc Carré : les relations du syndicat avec l’AREA et le VDKF : « Nous avons établi depuis un an, un contact plus étroit avec le VDKF qui a commencé avec la visite, lors de notre dernière AG, de leur président Wolfgang Zaremski. En retour, nous avons participé à leur AG respectives en la personne de notre vice-président Bernard Junk et celle de notre secrétaire générale Philippe Roy. »

Les deux instances font les mêmes constats et partagent les mêmes craintes.  « Nous aimerions également porter le même message à Bruxelles. Pour cela, nous souhaiterions une intervention de l’AREA, à condition que nous soyons bien défendus, que les dirigeants de cette association soient des installateurs et que le président soit un installateur à  la tête d’une entreprise en activité », ajoute Jean-Luc Carré.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • FROID COMMERCIAL

    Un supermarché pilote s'équipe d'une boucle d'eau au R 455A

    Le supermarché NP Discount de Langenweddingen en Allemagne se veut le précurseur d’une longue série avec son système de refroidissement basé sur une boucle d’eau glacée au R 455A.

    25 septembre 2017

  • Publi-communiqué

    J-18 avant l'ouverture du SIFA

    Le Salon Interprofessionnel du Froid et ses Applications (SIFA) ouvre cette année ses portes, au Dock Pullman, du 3 au 5 octobre. Depuis son lancement, il y a deux ans, le SIFA a pour vocation d’être l’événement fédérateur de tous les ...

    14 septembre 2017

  • PUBLI-COMMUNIQUE

    SIFA : 3 jours à la rencontre d’experts techniques

    Auprès des exposants, en salle d’ateliers ou encore lors de démonstrations sur bancs pédagogiques : le Sifa apporte les solutions techniques pour répondre aux problématiques quotidiennes des installateurs.

    5 juillet 2017

Dossiers de la rédaction

Produits et Services

Évènements

Tous les évènements

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...