ACTUALITES

Aux Nations-Unis, le système français de gestion de fin de vie des GES fluorés à l'honneur.

Pierre LE MERCIER | 21 juillet 2016 |

La réunion s'est tenue à Vienne le 21 juillet devant de nombreux pays participants. Photo : La Rpf.
Considérée comme unique à l’échelle internationale, cette initiative française a fait l'objet d'une réunion spéciale à Vienne présentée par l'ADC3R à l'occasion du 38e GTCNL des parties au protocole de Montréal.

Comment la filière réfrigération et conditionnement d'air d'un pays peut-elle  éviter l'émission de 45 millions de tonnes équivalent CO2 ? Cette gageure réalisée par la France entre 1993 et 2013 a fait l'objet d'une présentation par l'ADC3R devant des représentants de nombreux pays réunis à Vienne le 21 juillet. L'Unep et le secrétariat à l'Ozone, dans le cadre du mécanisme de suivi instauré par le protocole de Montréal, ont en effet retenu l'expérience de la France en confirmant la tenue d'une réunion parallèle (side évent) lors du 38e groupe de travail à composition non limitée (1) qui s'est déroulé dans la capitale autrichienne fin juillet. En tant que membre de l'ADC3R (2), Christophe Morote a détaillé l'approche française qui a permis la mise en œuvre de solutions durables dont un système de collecte, d'analyse, de recyclage et de régénération efficace aux moyens d'actions adaptées tels que notamment :

– La fourniture et la collecte d'emballage pour les acteurs de la chaîne ;

– Le recyclage et la régénération permettant la réutilisation des gaz à effet de serre fluorés dans la même application. Ce qui aujourd'hui rentre dans le domaine de "l'Économie circulaire ».

En parallèle, un représentant australien a valorisé le système mis en place sur son continent qui présente des similitudes avec le notre mais avec un taux de récupération moins important. Les participants ont aussi pu découvrir le Gapometer institué par l'EPEE et une présentation de l'EFCTE (European Fluorocarbone Technical Committee). Dans ce contexte de réunion mondiale où les débats entre les pays s'enchaînent, il était très intéressant de voir l'intérêt porté par de nombreux représentants internationaux qui, au travers de leurs questions, ont notamment cherché à mieux comprendre comment le système français a pu se mettre en place, perdurer et arriver au résultat que l'on connaît. Cette mise en perspective est d'autant plus intéressante qu'elle montre que ce qui est devenu courant chez nous pose encore de très nombreuses interrogations hors de nos frontières et surtout hors d'Europe. De fréquentes questions ont notamment tourné autour de la faisabilité d'un tel système dans des pays en voie de développement. D'où aussi des interrogations sur le financement. Les intervenants n'ont pas manqué de souligner que cet engagement, qui a demandé une forte mobilisation de toute la filière française repose au départ sur une démarche volontaire. Elle implique également de bien expliquer à tous les participants de la chaîne les raisons environnementales de telles exigences. D'où aussi un besoin de formation renforcée. Aujourd'hui, les responsables français confirment vouloir améliorer et intensifier leur engagement dans leur réduction des émissions de gaz à effet de serre fluorés tout au long de la chaîne logistique en capitalisant sur les bonnes pratiques et en favorisant la transition vers des produits à faible PRP (pouvoir de réchauffement planétaire). L’objectif d'ici à 2030 est d'arriver à 68 millions de tonnes équivalent CO2 d'émissions évitées. Pour mieux encore impliquer toute la filière, l'association a créé un label baptisé GESCAPTURE dont on a pu découvrir le logo pour la première fois à Vienne. En arborant ce signe, son détenteur prouvera que non seulement il adhère à la charte de bonnes pratiques mais aussi qu'il la respecte. La Revue  pratique du froid reviendra plus largement dans son numéro de rentrée sur cette réunion qui a répondu aux attentes des organisateurs.

 

(1) GTCNL = groupe de travail à composition non limitée. En anglais : OEWG.

(2) Association des distributeurs, conditionneurs  (pour ADC), récupérateur et retraiteurs de réfrigérants.



PARTAGER

imprimer partager par mail

Informations

Newsletter

3 fois par mois, recevez toute l'info de votre secteur : actualités, nouveaux services et produits, événements…

Je m'inscris

Archives

  • Publi-communiqué SIFA

    Sifa : des expertises complémentaires pour des solutions concrètes

    Pour répondre à un besoin d’information élevé de la part de la profession, le SIFA met en place un programme de 20 conférences au cœur de l’actualité. L’évolution de la réglementation engendre des changements à tous les niveaux et pour tous les ...

    8 novembre 2018

  • Publicommuniqué SIFA

    Sifa 2018 : une édition prometteuse

    À deux mois du Sifa, le salon affiche complet à 95% ! La hausse du nombre d’exposants et une internationalisation des fournisseurs présents marquent cette 4e édition. Près de 120 exposants seront réunis à Lyon les 28 et 29 novembre. Innovations, ...

    20 septembre 2018

  • UN PROSÉLYTISME SANS FRONTIÈRE

    ATMOSPHÈRE PARIS 2018 Témoignages et études de cas ont émaillé cette première conférence ATMOsphère en France. Sans aucun doute pour les organisateurs, l’avenir sera tout « naturel ».

    24 août 2018

Dossiers de la rédaction
  • Publi-communiqué
    2 juillet 2019
    Cette année, le salon SIFA aura lieu du 19 au 21 novembre 2019 à L’Espace Champerret à Paris. En 5 éditions, le SIFA s'est imposé comme LE rendez-vous de tous les acteurs de la filière froid : fabricants, frigoristes, utilisateurs finaux, bureaux d’études, ...

Produits et Services

Sélections thématiques

  • 18 septembre 2012

    Les nominés aux Grands Prix du Froid

    Sur les 33 innovations présentées, 17 ont été retenues par le Jury d'experts des Grands Prix du Froid. C'est désormais à vous, acteur du froid, d'élire les produits et les installations les plus innovantes. La Rpf, co-organisatrice de ...